Aspects sociaux et théologiques
 

Voir également la partie : V. D. Développements théologiques.


- Baecher, Claude,
Les Cahiers de "Christ Seul", deux cahiers intitulés L'espérance de l'Eglise, une perspective biblique, N·3/1999 - livret 1 - et 4/1999 - livret 2 - . D'un point de vue historique, voir spécialement dans le premier, les deux chapitres "Les 'prophéties menteuses' : un avertissement, par Obbe Philips, anabaptiste", pp. 35 à 46 et "'Veiller' durant la deuxième guerre mondiale" (chez les mennonites français et alsaciens), pp. 55-66.

- Baecher, Claude, "Pour une éthique de la paix", in Pour une éthique biblique (Congrès AEPF 2004), avec d'autres contributions de Henri Blocher, de Georgina Dufoix, de Claude Baecher, de Frédéric Baudin, de Frédéric de Coninck, Dossier Vivre N°22, Editions Je Sème, Genève, pp. 47-93. ISBN 2-940330-02-6. Cet article se trouve aussi publié dans Les Cahiers de l'école pastorale N°54, 48 rue de Lille, 75007 Paris, 4e trimestre 2004, pp. 34-67 (www.ecolepastorale.com). Il a paru enfin dans un Dossier de Christ-Seul, N°3-2005, chez les Editions Mennonites, Pour une éthique biblique, Montbéliard, en 2005, pp. 21-60 (Email: editions.mennonites@wanadoo.fr) Ce texte se trouve également sur le site du Centre Mennonite de Paris : http://www.centre-mennonite.fr

  1. -Baecher, Claude, Si les mennos français m'étaient contés, histoires de guerres (durant les trois dernières guerres sur le sol français) dans La chapelle en fête, 75 ans, 1930-2005, dans la série Dossiers de Christ-Seul, N°2/2005, Editions Mennonites, Montbéliard, pp. 105-124 avec reproductions de documents. On retrouvera cet article de manière plus développée dans SOUVANCE ANABAPTISTE 2019.

  2. -Baecher, Claude, in HOKHMA, revue de réflexion théologique, 2019, N°115, comprenant différents articles très éclairants sur l’eschatologie des réformateurs (Luther, Calvin), aussi l’anabaptisme : L’ivraie dans le monde: une protestation anabaptiste, pp. 69-84;  Contient aussi un commentaire de l’anabaptiste Pilgram Marpeck sur la parabole de l’ivraie, tellement étroitement lié à l’émergence de la liberté de culte et à la non-violence évangélique, cf. pp.79-84.

- Blough, Neal, Secte et modernité : réflexions sur l'évolution historique de l'anabaptisme aux États Unis, Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français, tome 140, 1994, Paris, octobre-décembre 1994, pp. 581-602.

- Blough, Neal, Eglise et Etat au siècle de la Réforme : la 'laïcité' anabaptiste, dans La chapelle en fête, 75 ans, 1930-2005, dans la série Dossiers de Christ-Seul, N°2/2005, Editions Mennonites, Montbéliard, pp. 80-104.

  1. -Blough, Neal, Vingt siècles de christianisme: quel héritage pour l'Europe ?, in Et l'homme dans tout ça ? Repères dans une société sans limites, Actes du Congrès Européen d'éthique,Editions Emmaüs, 2006, pp. 111-123.

  2. -Blough, Neal, «Convictions et tolérance en 1530 : un débat luthéro-anabaptiste strasbourgeois», in Souvenance Anabaptiste (SA annuaire de l’Association Française d’Histoire Anabaptiste-Mennonite), N°32, 2013, pp. 22-31. Conférence donnée le 4 novembre 2012 à l’église Saint-Thomas, Strasbourg, après la célébration de la fin du dialogue luthero-mennonite sur le plan mondial. L’auteur évoque Martin Bucer, Martin Luther et le pasteur anabaptiste Pilgram Marpeck, sur le fond de l’adhésion de Strasbourg à la Ligue de Smalkalde en février 1531 pour organiser la résistance politique et militaire à l’Empereur. En conclusion l’auteur dit qu’il faut traiter «l’éclatement d’identités blessées», «les unes contre les autres», «sans vouloir assumer le mal qui est aussi en nous». Il propose «de cheminer doucement vers de nouvelles relations» (pp. 30-31) en suivant Celui «dont les meurtrissures vous ont guéris» (1 Pi 2, 24).

  3. -Blough, Neal, in Théologie évangélique (FLTE de Vaux-Sur-Seine), Luther et les Réformes radicales, vol. 16, N°1, 2017, pp. 84-102. En quoi Luther a-t-il contribué aux réFormes dissidentes ?... Mouvements paysans, critique du pédobaptisme, le positionnement du début face à l’hérésie et la notion de liberté de conscience chez l’anabaptiste Balthasar Hubmaïer.

- Cerutti, Benjamin, Le pacifisme mennonite français contemporain - entre nos mains la paix, Dissertation de DEA en Théologie, Faculté Libre de Théologie Evangélique, Aix-En-Provence, 30 septembre 2006, 39 pages. En trois chapitres, l'auteur analyse: Idées fausses sur le pacifisme mennonite. Principes herméneutiques et idée de départ; Une éthique messianique de la paix et enfin, une évaluation critique.

- Enns, Fernando, Vaincre la violence: un défi pour l'Eglise et pour la théologie, dans Dieu est-il violent ? La violence dans les représentations de Dieu, sous dir. de Matthieu Arnold et Jean-Marc Prieur, Presses Universitaires de Strasbourg, 2005, pp. 89-02.

  1. -Frédéric de Coninck, Agir, travailler, militer. Une théologie de l’action, Excelsis, Cléon d’Andran, collection Perspectives Anabaptistes, 2006, 631 pages. 38 EUR, env. 57 CHF. En quoi ce que nous faisons dans notre travail participe-t-il à l'oeuvre de Dieu ? Les auteurs bibliques étaient beaucoup plus concernés par l'action qu'on ne l'imagine en général. Analyse des différents enjeux de notre action tels qu'on les trouve dans la Bible. Un manuel de base auquel le lecteur reviendra souvent.

  2. -Robert Friedmann, La théologie de l’anabaptisme. Une interprétation, Editions de la Talwogne, Bugnon 19, 2316-Les Ponts-de-Martel, Suisse, 2016, 224 pages (www.talwogne.ch). Cette «première», ce classique de l’analyse théologique de l’anabaptisme primitif, initialement conçu en 1964, mais qui a paru en anglais en 1973 et a été réédité dans cette même langue en 1998, est maintenant à portée de main du public francophone grâce au travail de traduction de François Caudwell. Robert Friedmann (1891-1970), enrôlé dans l’armée autrichienne de 1914 à 1918, se consacre par la suite à l’étude de l’histoire. De foi juive, il est convaincu par le christianisme. En 1923, il poursuit son doctorat en histoire et étudie l’anabaptisme. Ce sera dès lors le sujet de recherche de toute sa vie. Il est baptisé en 1939 mais doit quitter Vienne la même année à cause du contexte politique. Il est persuadé par Harold S. Bender de se rendre d’Angleterre à Goshen dans l’Indiana aux USA. Il publie le remarquable volume Mennonite Piety Through the Centuries (la piété mennonite au fil des siècles) en 1949 et contribue à 200 articles de la Mennonite Encyclopedia. Il enseigne ensuite jusqu’à sa retraite à la Western Michigan University. L’anabaptisme : ce(s) mouvement(s), sans unité dogmatique nette et sans théologie explicite n’a pas empêché Friedmann de rechercher son unité interne, unité qu’il croit deviner dans un «christianisme existentiel», porté par des chrétiens engagés entièrement à la suite du Christ et comme le dit la préface américaine, avec «une nouvelle manière d’aborder la Parole de Dieu» (J.C. Wenger). Ainsi sont abordées des notions traditionnelles avec leur éclairage propre : la grâce, la justification, le règne de Dieu, l’eschatologie «paisible», la doctrine de l’humain, la doctrine de l’Eglise (baptême, cène, discipline, ministères, la mission), etc. Friedmann a travaillé à partir de ses connaissances des nombreuses sources examinées durant 40 années, fin connaisseur surtout de celles ayant trait aux anabaptistes houttériens. Même s’il lui arrive d’être caricatural, cet essai est et reste lumineux. Le traducteur et l’éditeur ont eu l’heureuse initiative de mentionner ici ou là les travaux accessibles en langue française relatifs à l’anabaptisme et d’ajouter une section de la bibliographie en lien avec les publications de langue française.

- Gerber, Vital, Dow Jones et Parole de Dieu. Le langage religieux dans les discours sur l'économie de marché : enjeux herméneutiques et théologiques. Mémoire non publié de licence en herméneutique religieuse sous la direction du Prof. P.-L. Dubied, septembre 2006, 83 pages.

- Gyger, Thomas, "Pardonner, à la manière amish..." (Les suites du meurtre de cinq fillettes dans une école amish à Nickel Mines en Pennsylvanie), dans la revue VIVRE, journal des Eglises évangéliques romandes AESR et EEL, décembre 2006, pp. 8-11.

  1. -Hauerwas, Stanley, Le Royaume de paix. Une initiation à l'éthique chrétienne, trad. de l'anglais par Pascale-Dominique Nau, Bayard, collection "Theologia", Paris, 2006, 273 pages (34 EUR). Hauerwas est théologien Méthodiste, longtemps prof. à Notre Dame (Indiana), titulaire de la chaire d'éthique depuis 1984 à Duke University (Caroline du Nord). L'auteur souligne sa dépendance à des idées importantes du théologien mennonite John H. Yoder. Vigueur d'un propos anticonformiste.

  2. -Kraybill Donald, Steven Nolt, David Weaver-Zercher, Quand le Pardon transcende la tragédie. Les amish et la grâce, Editions Excelsis,  Charrols, Collection Perspectives Anabaptistes, 2014, 294 pages. ISBN : 978-2-7550-0211-9. Suite à la tuerie de fillettes amish à l’école amish de Nickel Mines, en Pennsylvanie, le 2 octobre 2006, analyse des réactions tant de la part des parents des enfants décédés ou blessés, que des communautés amish en contraste avec l’attitude habituelle dans la société américaine. Ce drame soulève bien des interrogations, sur la pertinence du pardon inattendu des amish envers le tueur. Les domaines touchent l’habitude du pardon, les racines du pardon, la spiritualité du pardon, la pratique du pardon, aussi la gestion de la colère, du respect de soi, de la douleur, du rapport entre la justice terrestre et la justice divine, de l’évitement (ou l’excommunication amish), finalement de la compréhension de la grâce. Une annexe d’une douzaine de pages décrit l’existence et les pratiques actuelle des amish d’Amérique du Nord.

- Les Amis de l'Atelier (édit.), Génération, 50 ans d'histoire, septembre 2007, Les Amis de l'Atelier, 17, rue de l'Egalité, 92290 Châtenay-Malabry, France. Rédaction etc. Marine de Vanssay, 112 pages très richement illustré.

  1. -Monge, Mathilde, Ecrire une histoire de l’anabaptisme, présentation d’une historiographie de l’anabaptisme, suivie d’un projet de recherche : Les anabaptistes rhénans aux XVIe et XVIIe siècles dans leur environnement social : Construction d’une identité, entre assimilation et persécution, dirigé par Mme le Professeur Nicole Lemaître, et co-dirigé par M. Le Professeur Gérald Chaix, de l’Université de Tours, Université Paris I, non publié, juin 2005, 171 pages.

  2. -Monge, Mathilde, « Clandestinité, dissimulation, détachement du monde. Les anabaptistes en Europe occidentale, des xvie-xviie siècles », Hypothèses, 1/2007 (10), p. 35-44. URL : http://www.cairn.info/revue-hypotheses-2007-1-page-35.htm

  3. -Mathilde Monge, Des communautés mouvantes. Les « sociétés des frères chrétiens » en Rhénanie du Nord, Juliers, Berg, Cologne vers 1530-1694, préface de Gérald Chaix, Cahiers d’Humanisme et Renaissance vol. 123, sous collection Ad Deum n° 3 dirigée par Philippe Martin avec la librairie Droz, 2015, 316 pages. 39 EUR. Recension par Claude Baecher dans SOUVENANCE ANABAPTISTE (AFHAM), 2017.

  4. -David Yoder Neufeld, 1953-2003. Témoignage commun. Histoire d’un partenariat missionnaire entre mennonites français et nord-américains, Editions de La Talwogne, Bugnon 19, 2316 Les Ponts-de-Martel, Suisse, 2016, 191 pages, avec illustrations. En quatre chapitres et une conclusion, l’auteur analyse les conditions préalables au partenariat MMF et Eglise Mennonite des USA, les contacts et réalisations (les débuts à partir de 1953, le Foyer fraternel, le partenariat en Algérie, le ministère auprès de jeunes en situation d’handicap mental, les Amis de l’Atelier 1957-1964, le soutien des partenaires au travail avec les jeunes en situation d’handicap mental 1964-1967), puis le chapitre «servir au nom du Christ» (avec le Domaine Emmanuel à Hautefeuille 1966-1973, les développements à Châtenay-Malabry 1966-1973, le ministère auprès des étudiants étrangers à Paris avec le Foyer Grebel 1965-1982, le soutien financier et projets d’évangélisation et le village thérapeutique de Verrières-le-Buisson 1975-1985), un dernier chapitre sur «Nous ne faisons pas les mêmes choses» (à partir de 1984, la diversification du travail au Foyer Grebel 1984-1991, la MMF et sa structure 1992-1993, la réévaluation des relations 1991-2001 et la séparation entre le travail social et les activités d’évangélisation 1996-2003).

- Peterschmitt, Elie, Les Bibles Froschauer illustrées adoptées par les Täufer, in Souvenance anabaptiste, AFHAM, N·14 - 1995, pp. 57-71. Voir aussi à ce sujet la recension d’un livre sur les Bibles Froschauer in Souvenance anabaptiste 2013. Recension d’un autre livre sur ces Bibles dans SOUVENANCE 2013 par Claude Baecher.

- Sinclair Christopher, Le pacifisme mennonite et son impact sur l'évangélisme anglo-américain de la fin du 20e siècle, in Les artisans de paix, culture et religion dans les pays anglophones, Presses Universitaires de Reims (Université de Reims Champagne-Ardenne), publié avec le concours du centre Arpege, 1996, pp. 119 -131.

  1. -Solé, Jacques, Les origines de la Réforme : protestantisme, eschatologie et anabaptisme, in An. E.S.C. 28, sept.-octobre 1973, 5, pp. 1123-1130.

  2. -Sommer, Michel,  La non-conformité mennonite sur trois continents, in Perspectives Missionnaires (revue protestante de missiologie), 2011/1, N°61, pp. 21-28

  3. -Zehr, Stéphane et Koffel Jean-Claude, Krémer contre Hitler. Une résistance mennonite en Alsace-Lorraine (1929-1945), dans Souvenance anabaptiste (numéro 37 - 2018, bulletin annuel de l’AFHAM), pp. 8-27.

  4. -Wiersma, Jürgen, La nouvelle Europe et le sens actuel de la Réforme radicale, in Ad Veritatem, Revue de la Faculté universitaire de théologie protestante de Bruxelles, N°34, juin-juillet 1992, pp. 42-64.

- Wolff, Michèle et Enninger, Werner, Les Mennonites français, infidélité apparente, in Revue des Sciences Sociales de la France de l'Est, 1995, n·22, p. 56-60.