Anabaptisme mennonite par régions francophones
 

B. Anabaptisme Suisse : Bernois et Jurassien

- Alexander Daniel et Burnat Daniel,
Les Anabaptistes du Jura - une communauté religieuse en voie de dispersion - , mémoire de licence en sociologie, Université de Genève, Faculté des Sciences Economiques et Sociales décembre 1978, 220 pages (se trouve aux archives de la soc. d'hist. Anabaptiste Suisse au Bienenberg).

  1. -Baecher, Robert, «Les exodes anabaptistes de 1710/1711 et l’Alsace. Perspective alsacienne de l’événement», in Mennonitica Helvetica, N° 34/35 (2011/12), bulletin de la Société Suisse d’Histoire Mennonite, pp. 175-188. Note, tout le numéro de ce bulletin est consacré à l’exode anabaptiste de 1711/12 à partir de la grande région bernoise et regroupe les actes du colloque international qui a eu lieu au CeFoR Bienenberg du 1er au 2 septembre 2011, sous la direction de Hanspeter Jecker (à l’occasion du 300e anniversaire de l’événement).

  2. -Baecher, Robert, «Anabaptistes et bourgeois au 17e siècle, les Irmel de Stühlingen à Sainte-Marie-Aux-Mines», dans SOUVENANCE ANABAPTISTE (bulletin annuel de l’Association Française d’Histoire Anabaptiste-Mennonite), N°34, 2015, pp. 34-40. Les rares poches de refuge pour les anabaptistes du 17e siècle sont nommés. Stühlingen est à quelques kilomètres de Schleitheim (canton de Schaffhouse) et les anabaptistes des deux circonscriptions étaient regroupés. Wendelin Irmel émigra en 1631 avec ses deux fils Jeremias et Hans Carl Irmel à Sainte-Marie-Aux-Mines sur les terres des Ribeaupierre. 

- Blanke, Fritz, "La préhistoire de l'Anabaptisme à Zurich (1523-1525)", in Mélanges Historiques offets à M. Jean Meyhoffer, Dr. en théologie, Faculté de Théologie de l'Eglise Evangélique Libre du Canton de Vaud, Lausanne, 1952, pp. 17-29.

- Blanke, Fritz, Frères en Christ, Histoire de la plus ancienne Eglise anabaptiste (Zollikon 1525), Editions Schleife, CH-Winterhour, 2003, traduction par Anne Fritsch, 109 pages (cf.Email: publications@schleife.ch).

- Bregnard Damien, «Des documents importants pour l’histoire des anabaptistes reviennent aux archives de l’ancien évêché de Bâle», in Mennonitica Helvetica 37 (2014), bulletin de la société suisse d’histoire mennonite, pp. 65-77. En avril 2014, nous dit l’archiviste adjoint aux Archives de l’ancien Evêché de Bâle à Porrentruy Damien Bregnard, d’importantes archives relatives aux anabaptistes du Jura sont transmises de Berne (AAEB) aux archives de l’ancien Evêché de Bâle (AAEB). A la fin de l’article, sont retranscrits des extraits du rapport du grand bailli de Delémont, Luc Xavier Christophe Rinck de Baldenstein, et de son lieutenant pour la prévôté de Moutier-Grandval, Pie Joseph François Bajol, sur les anabaptistes (1768, août 1), cf. pp. 72-75 ainsi que des éléments bibliographiques focalisés sur l’immigration anabaptiste bernoise dans l’ancien Evêché de Bâle au 18e siècle.

  1. -Bridel, V., L'anabaptisme en Suisse à l'époque de la Réformation , Lausanne, 1924, (inédit et signalé comme tel dans le livre de Hug H., Ulrich Zwingli 1484-1531. Glanures d'histoire de la Réformation en Suisse orientale, Lausanne, Editions La Concorde, 1931, p.126, note 2 et bibliographie p. 231. Dans le livre de Hug, le chapitre IX traite de "La lutte contre les anabaptistes (1526-1528)».

  2. -- Bühler Pierre, «Es steht geschrieben/Les Fous de Dieu» (1947). Le jeune Dürrenmatt se confronte aux anabaptistes de Münster, in Mennonitica Helvetica, bulletin de la société suisse d’histoire anabaptiste N°41 (2018).

- Conférence Mennonite Suisse (Anabaptistes), Confession de foi (adoptée le 20 août 1983, 12 p.) et Arrière-plan historique, (texte présenté par Paul Baumann et approuvé par les délégués de la conférence du 8 octobre 1983, 7 p.). Le document est à la fois allemand et français. Une autre brochure analogue présente les statuts acceptés le 8 octobre 1983 (19 pages)

- Dumont, Maurice, Les Anabaptistes en Pays Neuchâtelois, thèse de licence à Neuchâtel, 1937, IV + 77 feuilles, 30X21 cm.

- Dürrenmatt, Friedrich, Les Anabaptistes. Comédie en deux parties, traduit de l'allemand par Jean Lacroix, Ed. L'Age d'Homme, Poche Suisse, 1994, 153 pages (comédie qui reprend l'épisode tragique des anabaptistes de Münster en Westphalie et qui critique chez eux une prétendue anticipation du jugement du Royaume de Dieu. Au plan historique, accent très contestable de la mythomanie de Bockelson où ce dernier joue le premier rôle (même place que dans le film "Le roi des derniers jours"), pourtant bonne illustration d'une bible lue "au hasard". Pose la question de la manière de comprendre l'eschatologie dans tous les partis chrétiens représentés dans la pièce.

- Favre, Olivier, Les Eglises évangéliques de Suisse. Origines et identités, Labor et Fides, coll. Religions et modernités, sous "Descriptif des Eglises Evangéliques par Fédération", et 1. Orientation "modérée", "les Eglises évangéliques mennonites, Mennoniten-Gemeinden (Alttäufer)", pp. 321-322. Voir également "1.6. Evangelische Täufergemeinden (ETG)", à l'origine (1832) "Evangelisch Taufgesinnte" ou le sobriquet "Frölichianer", pp. 326-328. Le site de ces derniers :www.etg.ch

- Flury, Rosemarie, "Les Anabaptistes du Jura - pionniers de l'agriculture", Mennonitica Helvetica, Bulletin de la soc. suisse d'Histoire Mennonite, 18 (1995), pp. 39-54.

- Gäbler Ulrich, Ziegler Albert, "L'Anabaptisme", in Lukas Vischer et al., L'histoire du christianisme en Suisse, une perspective oecuménique, Labor et Fides - Saint-Paul, Genève - Fribourg, 1995.

  1. -Geiser, Samuel, de Brügg, "Rapport historique sur les Assemblées Mennonites de Suisse", dans Christ Seul, N· 10/1947.

  2. -Gerber, Jean-Pierre, «Mémoire. Sculptures au Pont des Anabaptistes», in Mennonitica Helvetica, N° 34/35 (2011/12), bulletin de la Société Suisse d’Histoire Mennonite, pp. 251-256.

- Gerber, Ulrich, "La plus ancienne chapelle des anabaptistes du Jura" pp. 83-87 et Charly Ummel sur "Les derniers amish du canton de Neuchâtel", Feuilles d'Information, Cahier 10, Société Suisse d'Histoire Mennonite,1987, pp. 88-90

- Gerber, Ulrich J., Le calice des anabaptistes de Mont-Soleil, in La mémoire du peuple, panorama du Pays Jurassien, Société Jurassienne d'émulation, Porrentruy, 1983, pp. 130-143, huit photos, dont 4 en couleur.

- Gerber, Ulrich, Les Anabaptistes de l'ancien évêché de Bâle, dans le Cahier de Christ-Seul nouvelle série N·2-3/1988, portant le titre "Présence au monde", avec les contributions de la Conférence Européenne, MERK '88 de Tramelan (Suisse), pp. 11-19.

- Gratz, Delbert L., L'émigration anabaptiste de l'ancienne république de Berne, 9 pages, in Bulletin n·3 du Centre Régional d'Etudes des Populations Alpines, s.l., s. d. (recensé dans Souvenance Anabaptiste - AFHAM -, N·13, p. 97).

  1. -Graf, Véronique, De la confession de Schleitheim à l'Eglise Mennonite moderne, divergences et convergences, dissertation de troisième année, non publiée de 3e année à la Faculté de théologie de Neuchâtel (janvier 1990 ), 39 pages plus les annexes : "la confession de Schleitheim", un questionnaire (p. 46) et les articles de foi adoptés par la confession des mennonites de Suisse en 1983.

  2. -ijS,L+A (Institut Jurassien des Sciences, des Lettres et des Arts), Nouveaux cahiers 4/2010 «L’anabaptisme en questions» ISSN : 1661-3546. Ont contribué à ce collectif sur ce thème : André Bandelier pour une introduction ; Pierre Buehler, Qu’est-ce que l’anabaptisme ? Un premier repérage ; Michel Ummel, La présence d’anabaptistes dans les régions jurassiennes au début du XVIIIe siècle : quelques causes et conséquences de leur implantation : André Bandelier, Le parcours de l’historien ; Pierre-Yves Moeschler, Les anabaptistes de la Montagne jurassienne, histoire et complémentarité ; Lionel Bartolini, Les anabaptistes aux Archives de l’Etat de Neuchâtel.

  3. -INTERVALLES. Les Mennonites des hauteurs jurassiennes. Revue culturelle du Jura bernois et de Bienne, N°82 Hiver 2008, 126 pages. Jürg Gerber-Boillat introduit par des éclaircissements et situe les Mennonites et ceux du Jura en particulier. Thibaut Kaeser et Michel Ummel traitent de l’histoire des «anabaptistes-mennonites» (pp. 31-110), Maurice Baumann et Jürg Gerber-Boillat parlent enfin des «Mennonites-anabaptistes aujourd’hui» (pp. 112-124). Association et Revue Intervalles, Sur le Souhait 31, CH 2515 Prêles.

  4. -Lavatter, Hans Rudolf, Thomas Wyttenbach (mort en 1526), le maître de Zwingli (traduction par Michel Ummel), dans Mennonitica Helvetica, bulletin de la Société suisse d’histoire mennonite, N°39(2016), pp. 83-91. Thomas Wyttenbach (1480/82-1526) a été l’enseignant d’Ulrich Zwingli et de Leo Jud. Il se joignit aux thèses réformatrices dès 1523. Le baptême des nourrisons lui posait problème, il enseignait à Bienne. Il mourut avant l’accession de sa Bienne natale à la réforme.

  5. -Mc Neely, Eric, L'Evolution historique des Mennonites Jurassiens aux XIXe et XXe siècles - les assemblées actuelles du 23e canton suisse, avec biographie, appendices, cartes, texte de la Confession de foi des Mennonites de Suisse,  soutenu et reçu le 23 novembre 1984, à la Faculté Libre de Théologie Evangélique de Vaux-Sur-Seine, 126 pages (Bienenberg 286.121 MCN)

  6. -Moeschler, Pierre-Yves, Les Anabaptistes et la Montagne jurassienne, histoire d’une complémentarité. Institut jurassien des sciences, des lettres et des arts, Nouveaux Cahiers 4/2010. Voir également son article publié dans Passé simple, mensuel romand d’histoire et d’archéologie, en rapport avec le mythe des 1000 mètres pour l’implantation des anabaptistes dans le Jura bernois;  http://passesimple.ch/Extrait5.php

- Musée d'histoire de Berne, Anabaptisme bernois et Réformation face à face (à l'occasion du 450e anniversaire de la Disputation de Berne 1538-1988), bilingue français-allemand, 56 pages (très bien illustré par des reproductions de nombreuses gravures anciennes)

- PRO DEO, L'hérésie sous la crosse. Les Réformes dans l'évêché de Bâle, Guide de l'exposition, Musée Neuhaus, Bienne, 49 pages. On se référera à la publication édité par Jean-Claude Rebetez, en collaboration avec Jürg Tauber, Reto marti, Laurent Auberson et Damien Bregnard, Pro Deo. L'ancien évêché de Bâle du IVe au XVIe siècle, Fondation des archives de l'ancien Evêché de Bâle (Porrentruy), Editions D+P SA-Delémont 2006, 357 pages (310 illustrations dont 9 cartes, très bel outil de recherche, glossaire, taille 230 mm X 300 mm. Magnifiquement illustré en couleur. On signalera particulièrement l'article de Michel Ummel "'Ils se retrouvaient secrètement dans la petite forêt de chênes près de la grosse pierre.' Quelques éléments de vie et de foi anabaptistes à Bienne et alentour", pp. 285-292. Peut être commandé à Editions D. E-mail : direction@LQJ.ch.

- Rossel, Virgile, Sorbeval, Ed. Imprimerie Jurasienne, Delémont, 1991, 126 pages (reédition de l'édition de 1925 parue chez Spes à Lausanne. Roman historique au Jura Bernois du début du XXe s. Cf. La recension de Thomas Gyger dans Mennonitica Helvetica N·15:16, 1992-1993, p. 250-252.

- Schindelholz G. (une enquête de) Les sectes et communautés dissidentes du Jura, éd. Transjuranes, Courtedoux/Porrentruy, 1973, 154 pages cf. p. les mennonites, p. 11-21 (arch. hist. anab. Suisse)

- Simon, Charles-A., Le Jura Protestant de la Réforme à nos jours, Editions Jurassiennes de "La Vie Protestante", 1951, au chapitre XVI, "Mouvements religieux en marge de l'Eglise", après "Le Piétisme", "Les anabaptistes", pp. 191- 199.

- Troilo, Dominique, Pierre Viret et l'anabaptisme, Mémoire de maîtrise en théologie présenté à l'Université des Sciences Humaines de Strasbourg, Faculté de Théologie Protestante, octobre 1993, dir. de mémoire Prof. Marc Lienhard, 2 tomes, le premier "Etude", 217 pages, avec 3 annexes, supplément au recueil de sources, liste des références au recueil de sources, index onomastique ; partie II, "sources", 239 pages, avec 6 annexes : localisation des livres cités, glossaire, auteurs, thèmes, textes bibliques, bibliographie propre à la partie II. (consultable à la Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg).

- Troilo, Dominique-Antonio, Pierre Viret et l'anabaptisme. Un Réfomé face aux dissidents protestants, Association Pierre Viret, Collection Viretiana N°1, Lausanne, 2007, 294 pages, prix public, 25 EUR/40 CHF. Trois parties, une section historique qui traite de l'anabaptisme en Suisse romande ; un second qui présente la façon dont Viret aborde l'anabaptisme dans ses écrits ; un troisième qui rassemble les textes de Viret. L'anabaptisme dans tous ses états, bête noire des Réformateurs (magistériaux).

- Ummel Charly et Claire-Lise, L'Eglise Mennonite ou Anabaptiste en Pays Neuchâtelois, 134 p. (illustrations, carte, bibliographie, résumé historique), 1969, chez l'auteur. Nouvelle édition largement élargie en 1994, édité pour le 100e anniversaire de la chapelle des Bulles, avec, des pages 91 à 171 l'histoire des assemblées des Bulles et des Bressels/Le Locle : L'Eglise Anabaptiste en Pays neuchâtelois, ed. d'En Haut avec la société Suisse d'Histoire Mennonite, 1994 (Mennonitica Helvetica N·17/1994), 189 p.

- Ummel Charly, "Les Anabaptistes dans le Jura" - Leurs pratiques religieuses, sociales et économiques, in Mennonitica Helvetica (bulletin de la Société Suisse d'Histoire Mennonite), N·13/1990, pp. 31-51.

- Ummel Michel, Samuel Henri Geiser (1884-1973), historien et collectionneur de la première heure, dans Mennonitica Helvetica (Bulletin de la Société Suisse d'Histoire Mennonite) N°28/29 (2005/06), pp. 7-46.

  1. -Ummel, Michel, 'Ils se retrouvaient secrètement dans la petite forêt de chênes près de la grosse pierre.' Quelques éléments de vie et de foi anabaptistes à Bienne et alentour", Pro Deo. L'ancien évêché de Bâle du IVe au XVIe siècle, Fondation des archives de l'ancien Evêché de Bâle (Porrentruy),édité par Jean-Claude Rebetez, en collaboration avec Jürg Tauber, Reto Marti, Laurent Auberson et Damien Bregnard, Editions D+P SA-Delémont 2006, pp. 285-292. Taille du livre 230 mm X 300 mm. Reproduction du livre de Jacob Wirben contre la préface de Ludwig Hätzer (sur Baruch) en 1528, de Von dem Christlichen Tauff der glaübigen, de Balthasar Hubmaïer, 1525 ainsi qu'un extrait du chapitre V du même livre indiquant la nécessité de suivre la séquence Parole, foi, baptême puis oeuvre ; extrait des procès verbaux du conseil de la ville de Bienne, décembre 1527 avec la liste des noms au 23 janvier 1528. Le livre peut être commandé à Editions D. E-mail : direction@LQJ.ch.

  2. -Ummel, Michel, «Les premiers contours d’un anabaptisme neuchâtelois. Autour d’un certain Pierre Pelot», in Cinq siècles d’histoire religieuse neuchâteloise. Approches d’une tradition protestante, sous la direction de Jean-Daniel Morerod, Loris Petris, Pierre-Olivier Léchot et Frédéric Noyer, Université de Neuchâtel, 2009, pp. 121-140. Les événements se déroulent autour des années 1540. Il est aussi question de l’état actuel de la recherche de l’ancienne version française de la confession de Schleitheim (pp. 125-126). Un autre anabaptiste du nom d’Antoine Jacottet est également cité et «Pelloux», un de la «Neuveville» (p. 131) qui aurait fait publier 1500 exemplaires des sept articles de la confession de Schleitheim (1527), avec le récit du martyr de l’anabaptiste Michael Sattler, document que Calvin avait entre ses mains via le réformateur Farel.

  3. -Ummel, Michel, «Les anabaptistes et la conscription dans les arrondissements de Porrentruy et Delémont (Département du Haut-Rhin) de 1809 à 1813. Un regard dans la fabrique de l’historien», in Mennonitica Helvetica 37 (2014), bulletin de la société suisse d’histoire mennonite, pp. 141-164. Neuf transcriptions très intéressantes font parties de cet article qui mentionnent tant le sous-préfet de l’arrondissement de Delémont (1813), le maire de Courtelary, le préfet du Département du Haut-Rhin Félix Desportes (1809), le pasteur Morel à Corgémont (1809).

  4. -Voirol Xavier, Sonnenberg, une communauté mennonite des hauteurs jurassiennes. Eine Täufergemeinde der Jurahöhen, Labor et Fides, 1999, 79 pages, une quanrantaine de photographies contemporaines magnifiques prises par le photographe Voirol. Articles de Michel Ummel (Expression de foi: une communauté mennonite des hauteurs jurassiennes), PierreBühler (Les mennonites aujourd'hui: vivre un héritage au présent) (Les anabaptistes ou mennonites - une brève description), Ulrich J. Gerber (Trois regards sur l'histoire des anabaptistes jurassiens : Albrecht, Anne et Abraham), textes en français et en allemand.

  5. -Yvonne Zbinden et Dora Wenger, Ces paysans mennonites qui fondent une église au Pays de Gex (département de l’Ain, en France, à partir de 1909). Bref récit des familles pionnières de 1909 à 1937 et l’évolution de l’église jusqu’à nos jours, publication faite en 2009 pour le centenaire de l’Assemblée mennonite du Pays de Gex. Depuis 1952, elle a pignon sur rue, au temple réformé de Saint-Genis. Autour de patronymes comme Abraham Geiser, Japhet Geiser, Pierre Geiser, Louis Zwinden, Henri Gerber, Jacob Muller, Gottlieb Wenger, Robert Pfrunder, Alfred Haldemann, Walter Lüdi, Abraham Sommer, Marianne Lehmann, David Gerber, Kaeser Fritz, Samuel Geiser, Fritz Muller, etc.Les onze chapitres apprennent énormément d’éléments précieux sur la vie de cette communauté.

  6. -Zürcher,Pierre et Lydia, L'Eglise anabaptiste du Sonnenberg. Centenaire de la chapelle du Jean Gui. Eglise Evangélique Mennonite du Sonnenberg, 64 pages de format A4, juin 2000. Ce travail existe tant en langue allemande qu'en langue française. Richement illustré, ce document retrace en sept chapitres, l'histoire de l'immigration des anabaptistes dans la région de l'Erguel en Suisse au début du XVIIIe siècle, puis le récit des rencontres nocturnes clandestines et la description des lieux de rencontres réguliers (Sonnenberg), puis l'élection, le fonctionnement des prédicateurs, anciens et diacres, puis le fonctionnement de la "caisse des pauvres", de l'école, une présentation de la vie communautaire au XXe siècle, enfin des perspectives d'avenir (Jean Gui - Les Mottes - Mont-Tramelan - Tramelan).

  7. -Zürcher, Pierre, Le système d’entraide des premières communautés anabaptistes du Jura, Editeur, édition, distribution, Pierre Zürcher, CH-2720 Tramelan, 2010, 93 pages. Après avoir défini l’aide aux pauvres, l’auteur aborde l’établissement des familles anabaptistes dans le Jura, puis parle des gérants des caisses des pauvres dans les premières communautés, de l’alimentation des caisses des pauvres, de Jakob Marti et David Baumgartner, serviteurs de la Combe de Péry (à partir de 1790)  de David Tanner, serviteur, La Combe de Péry (à partir de 1827), de Peter Lehmann, serviteur de la Combe de Péry et Sonnenberg (1848-1871), de Christian Tschantz, Christen Schnegg, Abraham Schnegg et Johannes Sprunger, aborde aussi les livres de comptabilité du Mont-Girod au Peztit-Val-Moron, les fonds des pauvres de La Chaux-de-Fonds et de la Chaux-d’Abel, enfin la question de l’émigration vers l’Amérique du Nord (1717-1756), des affaires militaires, enfin d’Abraham Zürcher, serviteur du Sonnenberg (1851-1871), suivi de Johannes du même nom puis de Peter du même nom